La Révolution française a apporté à Perpignan les seuls bouleversements urbains que cette ville a connu à l’époque contemporaine (avant la démolition des remparts, au XXe siècle), parce qu’elle a permis la remise en jeu de tous les espaces occupés par des institutions religieuses (Augustins, Franciscains, Carmes, Dominicains, Clarisses, Jésuites, Pères de la Merci, Chanoinesses de Saint-Sauveur, Minimes, Carmes Déchaux, etc). La place de la République, le théâtre municipal, la rue Neuve, etc, sont le fruit de ces récupérations d’espaces. Le couvent des Dames (ou chanoinesses) de Saint-Sauveur a ainsi été récupéré pour de nouveaux usages et s’est peu à peu « dissous », peut-on dire, dans le tissu urbain : le cloître occupé par des bâtiments scolaires, l’église entresolée et divisée en logements et locaux divers, la galerie sud du cloître devenue ruelle, la salle capitulaire devenue annexe du collège Jean-Moulin, etc.

 

chanoivesses
Plan du Couvent des Dames de Saint-Sauveur (XVIIIe siècle)

 

Le plan de sauvegarde de 2007 analysait fort bien cette situation, et proposait une règle d’urbanisme propre à faire réapparaître la structure de l’ancien couvent, notamment en proposant le dégagement de l’espace du cloître. A l’occasion de la réimplantation de l’université en ville, on a voulu réapproprier l’ancienne église. Projet louable. Mais, outre que l’on n’a pas considéré l’ensemble de l’ancien couvent avec toutes ses potentialités (pourtant évidentes à la lecture du PSMV), on s’est attaqué à ce malheureux édifice avec une brutalité inouïe. Les décors anciens, liés à l’installation dans ses murs d’une loge maçonnique en 1874, ont été détruits. L’escalier de la même époque qui servait d’accès au bâtiment, a été détruit. L’édifice a été sur-creusé d’un niveau, et les murs de l’église du XIVe siècle ont été éventrés en partie basse pour créer les nouveaux accès.

Les travaux, toujours en cours, ne respectent pas les règles du secteur sauvegardé : l’église est en catégorie 5, édifice à conserver en totalité.

 

saint-sauveur-plan
Extrait du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur de 2007 : l’église en catégorie 5.

 

img_5399
Travaux d’aménagement de l’église Saint-Sauveur : percement des murs du XIVe siècle.

 

 

 

 

 

Publicités